Agapao ? Ça veut dire quoi ?

Léo-Nils Boissier le 2020-02-20

En grec, l'amour est une notion complexe, décrit par des mots différents si l'on parle de l'amour ou de l'action d'aimer, selon le contexte, l'intensité, le domaine… Ainsi, Eros désigne l'amour charnel, l'attirance sexuelle, et dérive par métonymie du nom du dieu grec de l'amour : Eros, là où philéo désigne le fait d'apprécier personnellement l'autre, philos désigne l'ami. Finalement Agapao est un terme assez générique pour désigner l'action d'aimer.

Alors comment s'y retrouver ?

En premier lieu, la philosophie à consacré les expression :

Le nouveau testament lui utilise plus spécifiquement les termes Agapè (nom), Agapao (verbe), Philia (nom), Philos (ami), Philéo (verbe). Mais rattacher ces mots strictement à la distinction précédente uniquement serait fautif, pour au moins deux raisons :

D'une part, le grec du nouveau testament est une version "globalisé" du grec classique. Au premier siècle, le grec est la langue écrite de l'empire, sous une forme simplifiée : la koinè, qui apparaît peu après la mort d'Alexandre le Grand en -323 et jusqu'à l'empereur Constantin en 330 ap JC. C'est une étape importante du grec ancien vers le grec moderne. Ce grec populaire et universel a donc subit quelques modification par rapport au grec classique.

D'autre part, la philosophie en consacrant certaines expression a cristallisé en quelques sorte une particularité du mot qui n'est pas toujours manifeste dans le contexte. Ainsi, Agapao, le verbe associé à Agapè, désigne à la fois l'amour des pharisiens pour les premières place en Luc 11.42 :

Même s'il est vrai que certains passages forts utilisent agapè pour l'amour de Dieu pour l'homme, l'amour inconditionnel pour les amis, par exemple en Jean 15.13 :

Inversement en Jean 5.20, l'amour de Dieu est exprimé avec le verbe Philéo :

On voit donc bien que la distinction Amour divin / amour humain est inexact ici. En fait, dans un article paru dans le périodique Ermunterunt und Ermahnung, 1985, Christian BRIEM explique que la distinction est bien plus sur le domaine et le caractère de l'amour que sur son intensité elle-même.

Au-delà des cas ou c'est l'amour des choses (comme en Luc 11.42) qui est mis en cause, ce qui se traduit naturellement, il y a dans le terme agapao/agapè une notion d'amour universel, qui s'adresse de manière relativement générale. C'est en fait le terme majoritaire dans le nouveau testament. On le retrouve ainsi dans tous ces versets connus :

S'il est vrai que dans le nouveau testament, le terme exact agapè révèle toujours l'idée d'un amour donné ou inspiré par Dieu, ceci n'est pas évident dans le reste de la littérature. Christian BRIEM révèle ainsi que lorsque l'on lit dans 2 Samuel 13.15 que la haine d’Amnon contre Tamar fut plus grande que l’amour dont il l’avait aimée, la Septante (version grecque de l'ancien testament) traduisait amour par agapè et avait aimé avec le verbe agapao, pour des amours tout à fait humain.

Si l'on se restreint donc au nouveau testament, la notion d'amour inspiré par Dieu dans le substantif agapè est une nuance à retenir.

Si l'on regarde maintenant le verbe Agapao, lorsqu'il s'adresse à des personnes, on constate qu'il prend en grec classique le sens de souhaiter la bienvenue. Par extension, c'est alors un terme générique et qui n'a pas la force intrinsèque que l'on pourrait lui supposer au premier abord, de par sa généralité. Ainsi, ce verbe est utilisé aussi bien pour parler de Dieu aimant les hommes, les siens, des hommes aimant Dieu, leur prochain, leurs serviteurs, leur maître. Si cette généralité ôte un peu de force au mot, le contexte se charge alors de lui en redonner.

Le verbe Agapao a donc un sens universel, plus ou moins indépendant de son objet. En ceci, le mot décrit bien la nature le l'amour de Dieu pour nous : celui-ci n'est pas fondé sur nos mérites, mais sur Sa propre nature.

Enfin, Philéo prend un sens beaucoup plus intime et personnel, il désigne une affection particulière pour quelqu'un. La Père a ainsi bien cette affection particulière pour le Fils. On trouve de même parfois ce terme pour dire que le Père aime (Philéo) L'église

Dans les deux cas ici, l'amour est personnel et engagé. L'usage du mot rare Philéo est donc significatif, et est à nuancer par rapport à un amour général : L'amour du père est ici personnel.

Ainsi, au-delà des concepts philosophiques derrière les différentes manières de dire l'amour en grec, il y a aussi des nuances pertinentes sur la forme que prend l'amour entre Dieu et les hommes, ou entre les hommes et leur prochain. En appelant notre association Agapao, nous voulons être des miroir d'un de ces aspects de l'amour que Dieu inspire : un amour tourné vers l'autre, universel, qui même s'il n'est pas parfait, prends en considération chacun.

Notre site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement. En savoir plus OK, j'acceptex
Suivez nous :
logo de facebook pour la page Le joyau de la colline logo de facebook pour la page Agapao logo d'instagram pour le compte Le joyau de la colline logo d'instagram pour le compte Agapao logo de toutube pour la chaine du joyau de la colline logo de messenger pour le compte Le joyau de la colline logo de messenger pour le compte Agapao
Notre vision Agapao est une association de bienfaisance aux valeurs bibliques qui veut incarner la compassion et le bien-vivre ensemble

Mentions Légales - contact
Projets
Galerie
Derniers articles
Méta